AMITRAM - Tramway Touristique de la Vallee de la Deule


ACCUEIL DU SITEL'ASSOCIATION AMITRAMLE TRAMWAY TOURISTIQUEARCHIVES DES ACTUSPHOTOTHEQUEVIDEOTHEQUECONTACTLIENS


Un tour à l’atelier Lavoisier : avril 2021



Suite au confinement de ce printemps 2021, l’activité au sein de notre atelier de la rue Lavoisier a été ralentie mais pas stoppée. Ainsi, les chantiers de la motrice A201 et de l’autobus 264 ont progressé sur des détails faute de bénévoles présents.

Sur le tramway, le mois d’avril fut le théâtre du début de pose des nombreux marquages et filets décoratifs. Quelques accessoires ont également été posés et des compléments de peinture noire ont été appliqués. La suite du travail sera, entre autres, le vernissage intérieur, la confection du vitrage, la pose des portes d’accès compartiment et la mise en peinture du plancher.

Du coté du SAVIEM SC10, du travail de petite carrosserie s’est tenu au niveau des lacunes de gouttières, des anciens panneaux de pub intérieurs (rebouchage des trous de rivets) et pour masquer le trou de l’ancien verrou des portes arrières. L’application du gris clair brillant sur les barres et les sièges tire sur sa fin. Enfin, les trous de fixation des charnières ont été remis au jour sur les portes. D’ici l’été nous allons préparer l’intérieur du bus : démontage des éclairages, ponçage léger et mise en peinture du plafond.


MOTRICE A201


Pose du matricule de la motrice.


Raison sociale de l’exploitant et parcours de ligne.



Pose des indications de capacité.


Préparation des décalques des coins de liserés.


Ces coins représentent une double fleur de lys.


Les coins posés c’est au tour des bandes blanches.


Résultat presque final. Il manque les blasons de Roubaix et de Tourcoing.


Les plaques frontales de destinations.


Les supports des lampes de compartiment sont en place.


Le support de la corde de perche est opérationnel.


AUTOBUS 264



Après une première couche de rebouchage, on « tartine » de mastic de finition.



Puis vient le poncage avec différents grains, du plus gros au plus fin.



Mise en peinture avec un petit pinceau à poil très souple.


Dans le bus, les trous de rivets des anciens panneaux sont rebouchés. Il seront ensuite poncés.


Les traces de l’ancien verrou sont effacés selon la même méthode : collage d’une tôle de support, pose de l’enduit et ponçage.












Récupération des trous de fixations des portes : repérage des trous bouchés, grattage, perçage progressif à des diamètres de plus en plus gros, taraudage pour nettoyer les filetages et c’est fini !


Le travail de mise en peinture grise claire brillante touche à sa fin.



- DON A L'AMITRAM -






- COMMUNICATION -







ARTICLE PUBLIE LE



16 mai

274 lectures



Site officiel AMITRAM - Tramway Touristique de la Vallée de la Deûle | Mentions légales - 2017 | Login | RSS 2.0
Association reconnue d'Interet Général depuis 2019